Mots-clefs

, , , , , , , , , ,

Selon le Directeur de cabinet du Ministre de l’économie numérique et de la Poste, André Apeté , qui s’exprimait lors d’une conférence internationale sur la cybercriminalité, l’objectif est de « tout faire avec les opérateurs de notre marché pour que nous puissions arriver à approcher les 100% de couverture d’accès en service de téléphonie, mais surtout être autour de 90% de taux de pénétration pour tout ce qui concerne la couverture Data et internet » .

ATP-2016-Ouverture-suite-0-0001.jpg

« Nous fixons à au moins 50% le Taux de couverture l’accès au haut débit », a par ailleurs ajouté M. Apeté parlant d’objectifs et d’enjeux de développement de l’économie numérique en Côte d’Ivoire.

Le gouvernement à son tour « entend fournir en ligne de nombreux services notamment des services transactionnels, le renforcement des actions en matière de sécurité numérique par le contrôle de l’effectivité de la mise en œuvre des modalités d’identification des citoyens du cyber-espace ».

S’agissant de l’importance de l’identification, le collaborateur de ministre Bruno Nabagné Koné a souligné que « lorsque des citoyens de cet espace n’ont pas d’identité, il est difficile d’y assurer la sécurité ».

Pour justifier sa position, il a révélé qu’à la suite des incidents à Grand Bassam (attaque terroriste en mars dernier), « c’est 80% de personnes qui ont arrêtées grâce au numérique».

L’Autorité de régulation des télécommunications en Côte d’Ivoire (ARTCI) estime le nombre d’abonnés à la téléphonie mobile au 30 juin 2016 à 25 226 426.

Source : News Abidjan.net

Article sélectionné par : A. SIKA / Lillybelle