Mots-clefs

, , , , , , ,

Ce n’est plus qu’une question de temps pour que la commercialisation de la technologie de quatrième génération soit effective en Algérie. Le 06 septembre 2016, Imane Houda Feraoun, la ministre de la poste et des technologies de l’information et de la communication, a déclaré que les décrets exécutifs relatifs au cahier des charges pour cette technologie avaient déjà été signés par le Premier ministre.

0809-40716-algerie-les-operateurs-telecoms-recevront-leur-cahier-des-charges-pour-la-4g-dans-deux-semaines_L.jpg

L’Autorité de régulation des postes et télécommunications (Arpt) transmettra ces cahiers des charges dans les deux prochaines semaines, aux opérateurs télécoms. Mobilis, Djezzy et Ooredoo, une fois le cahier des charges en leur possession, auront alors le droit de mettre la 4G sur le marché, à la date fixée par chacun, avec obligation d’assurer un seuil minimum de couverture de 10%, au cours des quatre premières années, dans les wilayas de leur choix. Ils devront ensuite élargir le service aux régions du Sud, dans un délai de trois ans.

Pour les opérateurs télécoms, le lancement de la 4G pourrait intervenir, ce mois de septembre. En juillet dernier, Djezzy indiquait être déjà fin prêt pour le lancement de la 4G. La société télécoms expliquait qu’elle détenait, actuellement, « le plus grand nombre de sites de télécommunications en Algérie qui lui permettent de déployer la technologie 4G rapidement, sur tout le territoire national, selon les exigences du cahier des charges et de l’autorité de régulation ». Jean-Yves Charlier, le président-directeur général de VimpelCom, actionnaire de Djezzy, aux côtés du gouvernement algérien, avait expliqué que ce n’était plus qu’une question de temps avant que la société télécoms ne devienne « opérateur numérique ».

Du côté d’Ooredoo Algérie, l’on se dit également prêt pour la 4G. Le 11 juillet dernier, l’entreprise a testé la technologie mobile dans la wilaya de Tlemcen. Ooredoo s’était d’ailleurs réjoui du succès de cette opération qui avait permis d’observer une forte vitesse de téléchargement.

Les opérateurs télécoms, Mobilis, Djezzy et Ooredoo, ont été déclarés adjudicataires de la licence provisoire 4G par l’Arpt, le 23 mai 2016. Le processus d’attribution avait été lancé, le 07 janvier 2016.

Source : Agence Ecofin

Article sélectionné par B. WIECZOREK / Lillybelle