Étiquettes

, , , , , , , ,

Avec Sonatel qui annonce la commercialisation de la 4G en Juillet 2016, le marché de la 4G au Sénégal devrait décoller rapidement. Lillybelle s’est spécialisé sur la mesure et l’optimisation des nouvelles technologies cellulaires et accompagne de nombreux opérateurs durant leur déploiement.

2406-39090-senegal-tigo-et-expresso-negocient-avec-l-arpt-l-acquisition-de-la-licence-4g_L

Après l’acquisition de la 4G par la société nationale des télécommunications (Sonatel), les opérateurs de téléphonie mobile Tigo et Expresso ont manifesté à leur tour le désir d’acquérir cette technologie mobile. Des négociations à ce sujet sont en cours entre les sociétés télécoms et l’Autorité nationale des postes et télécommunications (Arpt). C’est le président de la République, Macky Sally (photo), qui l’a dévoilé.

Le 23 juin 2016, lors de la cérémonie d’inauguration du Centre numérique de services ATOS pour l’Afrique de l’Ouest, le Chef de l’Etat a, en effet, appelé Tigo et Expresso à finaliser les négociations avec le régulateur télécoms pour pouvoir bénéficier de la 4G. En permettant à tous les opérateurs télécoms d’acquérir  la licence 4G, le gouvernement sénégalais voudrait une saine concurrence sur son marché télécoms pour donner l’opportunité à tous les Sénégalais  de jouir de la 4G, et faciliter la création d’un marché numérique fort, propice à l’avènement de l’économie numérique.

Sonatel a obtenu la 4G contre 32 milliards Fcfa, le prix fixé par l’Arpt. Si les négociations aboutissent entre Tigo, Expresso et le régulateur télécoms, le même montant pourrait être versé par les deux sociétés télécoms qui ont gros à perdre. Sans la 4G,  leur compétitivité face à Sonatel, dans un marché télécoms en pleine transformation, se trouvera fragilisée.

Source : Agence Ecofin

Article sélectionné par : G.E. THORIN / LillyBelle