Mots-clefs

, , , , , , ,

Bouygues Telecom et SFR viennent de communiquer à l’ARCEP le programme de l’extinction progressive de leur contrat d’itinérance. Une itinérance qui ne sera définitivement plus d’actualité à compter de fin 2018.

Après Free Mobile et Orange, c’est au tour de Bouygues Telecom et SFR de transmettre leur calendrier concernant la fin de l’itinérance auprès de l’ARCEP.

Jusqu’ici, SFR profitait de l’itinérance sur le réseau 4G de Bouygues Telecom sur environ 15 à 20% du territoire français. D’ici 2018, l’itinérance cèdera la place à la mutualisation des réseaux.

bouygues-sfr-mutualisation_01B0000001615379.jpg

C’est d’ailleurs également sur ce sujet que les deux opérateurs communiquent, et notamment Bouygues qui évoque son « ambition de couvrir entre 98% et 99% de la population en 4G fin 2018 ».

Bouygues n’hésite pas non plus à critiquer la situation de Free et Orange, ainsi que l’extension de l’itinérance jusqu’en 2020 : « Dans le même temps, Bouygues Telecom prend acte de l’extension de la durée du contrat d’itinérance 2G/3G entre Orange et Free jusqu’à fin 2020 au lieu de 2018. Cette prolongation, en totale contradiction avec l’avis émis par l’Autorité de la concurrence en mars 2013, ne permet pas de rétablir l’équité dans les conditions de la concurrence. »

Source : Génération Nouvelles Technologies

Article sélectionné par : B. WIECZOREK / LillyBelle