Mots-clefs

, , , , , , , ,

Le groupe télécoms français Orange vient de lancer son service de transfert d’argent par mobile en France. Le service Orange Money qui connaît un franc succès au niveau des opérations africaines du groupe, en  France, est surtout orienté vers les immigrés africains qui veulent envoyer de l’argent à moindre coût à leur famille restée au pays. Orange compte sur les fortes communautés sénégalaise, ivoirienne et malienne en France – qui  pèsent, à elles seules, près de 30% des transferts de fonds réalisés dans le pays – pour gagner 10 000 clients dès la première année d’activité. C’est pourquoi, pour un début, les transactions internationales à partir de la France ne seront possibles que vers ces trois pays d’Afrique.

0706-38675-orange-lance-son-mobile-money-en-france-avec-le-senegal-la-cote-d-ivoire-et-le-mali-comme-cibles_L.jpg

Plus tard, Orange  envisage de s’appuyer sur les autres communautés africaines pour asseoir le succès de son service de transfert d’argent par mobile depuis la France.

« Notre ambition est bien d’ouvrir d’autres corridors vers le Cameroun, le Botswana et le Niger, mais nous commençons par les pays où Orange Money a déjà une taille suffisante », explique Patrick Roussel, directeur commercial d’Orange France, dont les propos sont  rapportés par le journal Les Echos.

A travers l’introduction d’Orange Money en France,  avec un service international orienté vers l’Afrique, le groupe Orange veut se faire une belle  place dans le segment du transfert de fonds en France, jusqu’ici dominé par Western Union et Money Gram. La société télécoms estime avoir  les atouts nécessaires – rapidité, sécurité, commodité et faible coût – pour cela. Comme en Afrique, Orange a  prévu des points Orange Money représentés par des partenaires tels que des bureaux de tabac, supermarchés ou points de services mobiles.

Source : Agence Ecofin

Article sélectionné par : V. SAMASSI / LillyBelle