Étiquettes

, , , , , , , ,

LillyBelle est le partenaire privilégié des opérateurs africains et a de nombreuses références au Gabon. En s’appuyant sur son expertise technique ainsi que sur ses outils et services d’accompagnement, notre entreprise contribue au déploiement efficace des technologies 3G et 4G sur les réseaux africain et à l’optimisation de la Qualité de Service offerte.

Le 10 mai 2016, Alain Kahasha, le directeur général du 3ème pôle de développement du groupe Airtel en Afrique, regroupant le Gabon et Madagascar, a été reçu en audience par  Pastor Ngoua N’neme, le ministre de l’Economie numérique et de la Poste. Au cours des échanges, Alain Kahasha a présenté au patron du secteur des Tic et télécoms gabonais le programme d’extension réseau 3G/4G de l’entreprise à travers le pays. Il ressort de ce plan  que la ville d’Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem, fera son entrée dans le réseau 3G vendredi 13 mai 2016.

1105-37999-gabon-alain-kahasha-le-dg-d-airtel-gabon-annonce-l-entree-d-oyem-dans-le-reseau-3g-ce-vendredi_L

Au-delà  de l’extension du réseau, Alain Kahasha a également tenu à rassurer le ministre de l’Economie numérique et de la Poste sur la situation sociale qui prévaut au sein de l’entreprise télécoms. Alors que des informations font état d’un prochain licenciement  massif pour réduire les charge de la société télécoms, il a expliqué au ministre des télécoms que « les départs négociés à l’amiable avec les agents se font dans le strict respect des conventions qui régissent le code du travail en République gabonaise ».

L’extension du réseau 3G/4G et la réduction des charges opérationnelles chez Airtel Gabon cadrent avec les ambitions pour la société télécoms qu’ Heiko Schlittke, l’ex-directeur général d’Airtel Gabon, avait dévoilées à la presse le 25 septembre 2015. Il assurait alors vouloir garantir à la compagnie « une croissance de sa part de marché et une amélioration de sa compétitivité».

Source : Agence Ecofin

Article sélectionné par : B. WIECZOREK / LillyBelle