Mots-clefs

, , , , , , , , ,

LillyBelle, avec ses outils et services d’accompagnement opérationnel, est le partenaire privilégié des opérateurs et régulateurs sur le continent africain déployant une nouvelle génération de réseaux et services. Pour plus d’information, nous contacter.

L’Autorité nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) d’Egypte, au cours de sa réunion du 15 mai prochain, va ouvrir le processus d’attribution des licences de la 4ème génération de téléphonie mobile. C’est le ministre des télécommunications et de la technologie d’information, Yasser Al Qady, qui l’a annoncé le 04 mai 2016 au cours d’une conférence de presse. Il a souligné que cette décision a été prise par le gouvernement, lors du Conseil de cabinet tenu le même jour.

0905-37934-egypte-le-gouvernement-a-donne-son-approbation-a-l-anrt-pour-attribuer-la-licence-4g_L

C’est depuis 2014 que les consommateurs égyptiens attendent la 4G. Le ministre Yasser Al Qady, lui-même, a reconnu lors de la conférence de presse donnée au terme du Conseil de cabinet que l’Egypte a pris du retard à lancer la 4ème génération de téléphonie mobile. Ce retard pourrait s’expliquer par le temps qu’auront pris les négociations entre le régulateur télécoms et les acteurs du marché pour réunir toutes les conditions afin de garantir le bon déploiement de la technologie. Il fallait également attendre que des fréquences d’une plus grande capacité, utilisées par la télévision, se libèrent avec l’avènement de la télévision numérique terrestre afin que le secteur télécoms en bénéficie.

L’introduction de la 4G sur le marché télécoms égyptien va apporter un nouveau souffle dans la bataille que se livrent les opérateurs télécoms pour gagner plus de part de marché. L’opérateur historique, Telecom Egypt, se dit prêt depuis longtemps pour offrir cette technologie mobile à ses abonnés. Du côté de Vodafone Egypt, Ahmed Essam, le président directeur général de la société, avait indiqué que l’entreprise a déjà mis à niveau son infrastructure réseau pour accueillir le très haut débit. La société a même déjà ciblé le segment sur lequel elle va se concentrer une foi la 4G effective. Celui des services à valeur ajoutée.

A travers l’introduction de la 4G, l’ambition du gouvernement égyptien est d’accroître de 10% le développement du secteur des télécoms et TIC au cours du prochain exercice fiscal 2016-2017.

Source : Agence Ecofin

Article sélectionné par : D. BOACHON / LillyBelle