Étiquettes

, , , , ,

LillyBelle, dans le cadre de sa mission avec les acteurs des télécommunications propose des solutions pour mieux appréhender les problèmes de tarification et de fraude sur les réseaux de télécommunications.

Le phénomène de fraude télécoms prend de l’ampleur en RD Congo depuis 2013 et fait perdre à l’Etat, tout comme aux acteurs du secteur télécoms, plusieurs millions de dollars par mois. Les opérateurs télécoms qui veulent désormais prendre une part active à la lutte, ont émis quelques solutions que l’Etat pourrait appliquer pour endiguer le phénomène.

Lors de la conférence de presse, organisée le 02 avril 2016 à Kinshasa, rapporte Radio Okapi, le Comité professionnel des fournisseurs des services de la téléphonie a proposé au gouvernement un meilleur contrôle de l’importation des équipements Vsat et l’identification des acquéreurs de ces équipements.

A travers un meilleur contrôle de l’importation des équipements Vsat, généralement utilisés par les fraudeurs pour détourner le trafic international entrant vers leur Simbox, et l’identification des propriétaires de ces équipements, les opérateurs télécoms ont indiqué que le gouvernement pourra être en mesure de retrouver plus rapidement de potentiels fraudeurs. Il lui suffira d’effectuer un suivi régulier de ces appareils pour prévenir toute forme d’exploitation qui ne cadre pas avec celle pour laquelle le matériel a été acheté.

Profitant de la conférence de presse, les opérateurs télécoms on également demandé au gouvernement une revue à la baisse de la taxe sur l’appel international entrant. Ils considèrent que « plus elle est élevée, plus elle rend difficiles les affaires ».

Source : Agence Ecofin

Article sélectionné par : D. BOACHON / LillyBelle