Mots-clefs

, , , , , , , ,

Le gouvernement ivoirien et les dirigeants du Groupe français Orange ont signé le 28 avril un accord portant sur la fusion de l’opérateur de téléphonie fixe Côte d’Ivoire Télécom (détenu à 48,5% par l’Etat de Côte d’Ivoire et 51% par le Groupe Orange) et l’opérateur de téléphonie mobile Orange Côte d’Ivoire, filiale du groupe français.

Cette fusion sera finalisée en juin prochain et donnera naissance à une seule entité dénommée Orange Côte d’Ivoire qui, de fait, deviendra le leader sur secteur des télécoms en Côte d’Ivoire avec plus de 11 millions d’abonnés dans le fixe et le mobile, et plus de 3,8 millions d’abonnés dans l’internet.

Selon le ministre ivoirien de l’économie numérique, Bruno Koné, l’Etat de Côte d’Ivoire détiendra 31% du capital de cette nouvelle entité contre 69% pour le Groupe Orange, d’après les études de valorisations des parts qui ont été faites. Le responsable ivoirien à toutefois indiqué que cette opération s’effectuait sans compensation financière.

2904-37710-cote-d-ivoire-telecom-et-orange-cote-d-ivoire-fusionnent-en-une-seule-entite_L

Pour Bruno Mettling (photo), directeur général adjoint en charge de zone Afrique et Moyen-Orient du groupe Orange, cette opération permettra d’aller plus loin dans la convergence des services en offrant en même temps la téléphonie fixe, le mobile, l’internet et très prochainement la télévision numérique. Il estime par ailleurs, que cette entité juridique unique devrait favoriser une simplification des procédures interne de gestion, permettant de lever plus aisément des fonds pour le financement des investissements notamment dans la fibre optique, dont le montant n’est toutefois pas encore défini.

Le Groupe français compte aussi s’appuyer sur sa filiale ivoirienne pour réaliser une part de son expansion en Afrique subsaharienne. En effet, l’opérateur a inauguré, le jour de cette signature, un Datacenter dimensionné pour couvrir les besoins de l’Afrique de l’ouest.

En janvier 2016, Orange a acquis les 100 % de Cellcom, deuxième opérateur mobile du Liberia, via Orange Côte d’Ivoire. Deux autres acquisitions, au Burkina Faso avec Airtel et en Sierra Leone, devraient être également bientôt confirmées.

Source : Agence Ecofin

Article sélectionné par : B. WIECZOREK / LillyBelle