Mots-clefs

, , , , , ,

La portabilité des numéros permet, en facilitant le passage de son numéro d’un opérateur à un autre, de faire de la Qualité de Service un élément structurant et différentiateur de l’offre des télécoms mobiles. LillyBelle accompagne régulateurs et opérateurs en Afrique dans l’amélioration de la Qualité de Service.

Comme leurs voisins du Nigeria, les abonnés à la téléphonie mobile du Cameroun feront eux aussi bientôt  l’expérience de la portabilité des numéros mobiles. La pratique consiste pour un abonné télécoms à changer d’opérateur télécoms sans pour autant changer de numéro de mobile. Les consommateurs pourront  ainsi quitter un fournisseur de services télécoms dont ils jugent les prestations en deçà de la qualité au profit d’un autre qui offre plus d’avantages.

2104-37507-les-abonnes-telecoms-du-cameroun-feront-l-experience-de-la-portabilite-d-ici-novembre-prochain_L

Le 19 avril 2016, les opérateurs de téléphonie MTN Cameroon, Orange Cameroun et Nexttel sont enfin tombés d’accord pour l’implémentation de la portabilité des numéros mobiles. Ils ont signé le contrat y afférent avec la société Huawei Technologies, partenaire technique du projet. C’est l’entreprise chinoise qui fournira, installera et exploitera la base de données centralisée, indispensable à l’effectivité du système. Huawei Technologies avait remporté l’appel d’offres, lancé en juillet 2015, par l’Agence de régulation des télécommunications (Art) pour la mise en place du projet.

Avec la portabilité des numéros mobiles, finie  la fastidieuse tache qui consistait à communiquer  son  nouveau numéro mobile à tout son répertoire lorsque l’on changeait d’opérateur. Plus d’inquiétude non plus sur le risque de passer à côté d’une opportunité commerciale ou professionnelle parce qu’on a changé d’opérateur et donc le numéro de téléphone qui figurait sur tous les documents.

Dans les pays où le régulateur télécoms s’est heurté à la lenteur des sociétés télécoms à améliorer la qualité de services, malgré les sanctions et menace de retrait de la licence télécoms, la portabilité s’est avérée la solution idoine pour les inciter à s’appliquer davantage. En effet, le régulateur n’a plus vraiment besoin de sanctionner, le pouvoir de le faire est octroyé aux consommateurs. Ceux-ci, en fonction des prestations des sociétés télécoms, les sanctionnent en rejoignant la concurrence plus efficace. Au final, l’opérateur qui perdra le plus de consommateurs, du fait de la mauvaise qualité de ses services, enregistra par conséquent de faibles revenus financiers.

Conscient du danger que représente la portabilité des numéros mobiles pour les opérateurs télécoms, et de ce fait du possible refus des sociétés télécoms à porter des abonnés désireux de changer d’opérateur, l’Art leur a fait comprendre que des sanctions leur seront servies en cas d’entrave à la migration des consommateurs.

Source : Agence Ecofin

Article sélectionné par : GE. THORIN / LillyBelle