Étiquettes

, , , , , ,

Sofrecom, la filiale du groupe télécoms Orange, dont l’expertise est orientée dans les réseaux et services, les solutions IT et le conseil en entreprise, a annoncé la création de 200 nouveaux emplois dans sa filiale tunisienne, d’ici 2017. C’était le 30 mars 2016, lors de la célébration des 50 années d’existence du groupe au service de la transformation et de l’innovation des opérateurs. A travers la création de ces nouveaux emplois, la branche tunisienne de Sofrecom envisage de renforcer ses compétences d’externalisation de services pour contribuer au succès du Plan National Stratégique «Tunisie Digitale 2018 ».

Sur le long terme, la société veut devenir un centre nearshore de référence en Tunisie – un centre d’externalisation travaillant avec des prestataires locaux – pour apporter son expertise dans des projets phares de digitalisation comme l’e-gouvernement, l’e-santé, l’e-éducation, l’e-banking, piliers du plan « Tunisie Digitale 2018 ».

Ses compétences pour accompagner la Tunisie dans sa transformation digitale, Sofrecom se targue de les avoir acquises à travers plusieurs projets. Le site d’informations, realites.com.tn, indique que la société peut en effet se targuer d’avoir mis en place des programmes d’e-gouvernement, notamment au Maroc, avec la conception et la mise en œuvre de plans directeurs IT ou même la numérisation des processus de l’administration. Sofrecom a aussi contribué au déploiement d’une solution CXM, commune à toutes les filiales AMEA d’Orange, et a joué un rôle important dans le déploiement avec succès des services financiers mobiles d’Orange.

Source : Agence Ecofin

Article sélectionné par D. Boachon / LillyBelle