Mots-clefs

, , , , , ,

Annoncée le 12 janvier, la transaction — opérée par Orange Côte d’Ivoire — restait soumise à l’approbation des autorités compétentes.

rs38526_201311260019-lpr-e1460029088607-592x296-1460029106.jpg

Trois mois. C’est la durée qui aura été nécessaire à Orange pour finaliser l’acquisition du numéro deux du marché libérien du mobile, Cellcom.

Le rachat, via Orange Côté d’Ivoire, a été finalisé, a annoncé le groupe français dans un communiqué le 7 avril.

Le mardi 12 janvier, à l’occasion de la présentation de ses vœux à la presse, Stéphane Richard, le PDG d’Orange, avait annoncé l’acquisition de l’intégralité du capital de Cellcom. Le montant, non confirmé par le groupe français, serait d’un peu moins de 100 millions d’euros, selon nos informations.

Cellcom appartenait depuis sa création en 2004 à un petit groupe régional, Cellcom Telecommunications Limited, présent au Liberia et en Guinée. Avec 1,4 millions de clients, Cellcom est le numéro deux du marché libérien derrière la filiale locale de MTN. Le pays compte environ 2,8 millions de lignes pour 4,3 millions d’habitants, soit un taux de pénétration de 66 %.

Source : Jeune Afrique

Article sélectionné par A. Sika / LillyBelle