Étiquettes

, , , , , ,

Les enchères vont pouvoir commencer. La procédure d’attribution des fréquences télécoms dans la bande des 700 MHz, précédemment allouées à l’audiovisuel, a été dévoilée ce vendredi par l’Arcep. Elle répond à trois objectifs fixés par le gouvernement, relatifs à la valorisation de la ressource publique, l’aménagement du territoire, et la concurrence entre les opérateurs.
« Cette opération doit être doublement profitable pour les Français: au moment de la vente, grâce à un prix de cession favorable; et après, par les investissements et une large couverture du territoire. Nous voulons faire d’une pierre deux coups »,
a expliqué le ministre de l’Economie Emmanuel Macron.

Ces fréquences sont dites « en or », car ce sont des fréquences basses dont les propriétés sont très favorables: elles portent loin et pénètrent bien dans les bâtiments. Par ailleurs, elles pourront également servir aux opérateurs mobiles pour déployer la 5G.le-reseau-4g-permettra-des-connexions-internet-plus-rapides-pour-les-mobiles_4050447

6 x 416 millions d’euros minimum
Le prix de réserve de chacun des 6 blocs de 5 MHz à attribuer s’établira à 416 millions d’euros. « Ce prix de 416 millions d’euros, qui sera le point de départ de l’enchère, est juste. Il reflète celui atteint en 2011 pour les fréquences du 1er dividende numérique », a déclaré Emmanuel Macron. L’argent récolté doit servir à boucler le budget de la Défense.

Les enchères se dérouleront en plusieurs tours. A chaque tour, les opérateurs indiqueront combien de blocs ils souhaitent acquérir, et l’Arcep augmentera le prix de réserve à chaque tour de 5 millions en 5 millions d’euros, jusqu’à ce que l’offre et la demande s’équilibrent.

Obligations de couverture… des trains
Plusieurs obligations seront assorties à ces fréquences, parmi lesquelles des obligations de couverture en zone rurale, la couverture des trains TER, Transilien, et RER. En revanche, aucune obligation concernant l’emploi, comme l’avaient réclamé en leur temps Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin.

Les candidats qui ont remporté les enchères pourront choisir où ils souhaitent se placer dans la bande de fréquences, et s’ils sont prêts à payer davantage pour avoir la priorité sur ce positionnement, dont dépendent certains risques de brouillage.

Source : L’express

Article sélectionné par N.PONCET / LillyBelle