Étiquettes

, , , , , , , ,

Après Bouygues Telecom qui s’est positionné pour démarrer son déploiement durant l’été, c’est au tour d’Orange d’annoncer son intention de bâtir un réseau spécifique pour les objets connectés.
Dans son grand plan stratégique Essentiels2020 dévoilé en mars 2015, l’opérateur a indiqué vouloir générer 600 millions d’euros de revenus d’ici 2018 grâce à l’Internet des objets.

orange-logo_00FA000001312282

Déjà acteur du M2M (Machine to Machine), il annonce donc sa volonté de bâtir un réseau LPWA (Low Power Wide Area) assurant des communications bas débit mais à un très faible coût énergétique et a fait le choix de la technologie : ce sera LoRA (Long Range).

Orange a testé la technologie au printemps durant un pilote sur Grenoble et prévoit maintenant de déployer un réseau national qui sera progressivement ouvert à partir du premier trimestre 2016, avec l’idée de l’utiliser pour relier une multitude de capteurs qui commencent à être déployés dans les villes pour les rendre « smart ».

Ce déploiement se fera en parallèle des « travaux de normalisation des futurs réseaux cellulaires (2G/4G) de l’Internet des objets, qui seront opérationnels courant 2017 et pour la 5G d’ici 2022« , indique l’opérateur, créant un maillage entre réseaux cellulaires et réseau LoRA pour répondre aux besoins très variables d’un usage à l’autre, ne mobilisant pas les mêmes débits ou fréquences de transmission.

Source : GNT

Article sélectionné par N.PONCET / LillyBelle