Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Huawei Marine Networks, le constructeur mondial de réseau sous-marin de fibre optique, a annoncé la finalisation de l’opération de mise à niveau du câble sous-marin de fibre optique West Africa Coast System (WACS) entre l’Afrique et l’Europe.
Les sections concernées par les travaux d’amélioration étaient celles entre l’Afrique du Sud et le Portugal, et entre le Portugal et le Royaume-Uni.
Elles représentent une longueur totale de plus de 11 450 km.
La longueur  entière du WACS étant de 14 530km.

2008-31524-huawei-marine-a-acheve-la-mise-a-niveau-du-cable-sous-marin-wacs-entre-l-afrique-et-l-europe_LA travers cette mise à niveau, Vishen Maharaj (photo), le président du Comité de direction du consortium WACS, a expliqué que l’ « objectif est de fournir un réseau de communications de pointe, stable et transparent qui contribue au développement social et économique de la région Afrique (…)  Nous travaillons constamment pour améliorer les capacités du réseau WACS tout en maintenant un service économiquement viable et flexible pour les clients. »

Mis en service en 2012, le câble sous-marin de fibre optique WACS est l’une des routes privilégiées de transport direct de communications de l’Afrique vers l’Europe.
C’est le fruit de l’investissement de dix-huit principaux opérateurs télécoms internationaux et de transporteurs régionaux. Avec une capacité de 5,12 térabits par seconde (Tb /s), il a un point de chute dans quatorze pays que sont: l’Afrique du Sud, la Namibie, l’Angola, la République démocratique du Congo, République du Congo, le Cameroun, le Nigeria, Togo, Ghana, Côte-d’Ivoire, le Cap-Vert, Espagne (Canaries), le Portugal et le Royaume-Uni.

Source : Agence Ecofin

Article sélectionné : D.BOACHON / LillyBelle