Mots-clefs

, , , , , , , , ,

La stratégie de Bouygues Telecom fonctionne. L’opérateur a attiré 312 000 nouveaux clients mobiles durant la première moitié de l’année – dont 293 000 hors MtoM – et 160 000 au deuxième trimestre. Comparé à la même période en 2014 où il gagnait 74 000 clients, la progression est franche. C’est sur la 4G que Bouygues est le plus fort : il contrôle 27 % du marché (4,1 millions de clients), contre 14 % du marché mobile total.

Cette conquête commerciale trouve plusieurs origines.
D’abord, Bouygues Telecom récolte les fruits de son repositionnement opéré en 2014, mettant l’accent sur la simplification de son offre (de 50 à 14 forfaits) et le maintien de prix agressifs. Il n’a pas eu le choix. Coincé entre les deux géants Orange et Numericable-SFR, qui ont chacun deux fois plus de clients, Bouygues s’est retrouvé à lutter dans le même panier que Free.

L’opérateur a ensuite profité de la migration massive de clients de Numericable-SFR vers la concurrence. Durant la première moitié de 2015, celui-ci a perdu 1,2 million d’abonnés mobiles, notamment déçus des multiples hausses tarifaires vouées à redresser ses comptes. Enfin, Bouygues Telecom a bénéficié de son bon taux de couverture 4G : 72 % de la population contre 76,5 % pour Orange et 53 % pour Numericable-SFR.

Source : Clubic

Article sélectionné par D.BOACHON / LillyBelle