Mots-clefs

, , , , , , , ,

Suite au faible progrès enregistré dans le projet d’expansion réseau confié par Ethio Telecom à Ericsson, l’opérateur historique des télécommunications éthiopien a décidé de retirer le contrat à l’équipementier suédois et l’a confié à l’équipementier chinois Huawei.2107-30863-insatisfait-ethio-telecom-retire-a-ericsson-son-contrat-d-expansion-reseau-au-profit-de-huawei_LD’après Abdurahim Ahmed (photo), le directeur de la communication d’entreprise chez Ethio Telecom, « la principale raison qui explique le retrait du contrat à Ericsson est son échec à implémenter le projet d’amélioration et d’expansion réseau dans les délais fixés dans l’accord ».

C’est le 16 décembre 2014 qu’Ethio Telecom a retenu Ericsson pour améliorer les capacités et performances de son réseau 2G et 3G. Selon les termes de l’accord évalué à 800 millions de dollars, le chantier devait être achevé en juin 2015, soit le mois passé. Mais Ericsson n’a pas respecté le délai, faussant ainsi les prévisions de l’opérateur historique et monopole du secteur dans son plan de croissance et de transformation (GTP) mis en place spécifiquement pour l’expansion télécoms du pays.

Abdurahim Ahmed justifie le choix de Huawei pour reprendre le contrat retiré à Ericsson par la performance dont a fait preuve l’équipementier télécom chinois lors de la réalisation du chantier d’amélioration et d’expansion réseau à Addis Abeba qui lui avait été confié en 2013. « Huawei a non seulement livré un projet de qualité, mais l’a également livré avant la date limite », a-t-il fait remarquer.

Source : Agence Ecofin

Article sélectionné par D.BOACHON / LillyBelle