Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , ,

Au terme du Symposium mondial des régulateurs de télécommunications (GSR 2015) qui s’est tenu du 09 au 11 juin 2014 à Libreville au Gabon, le président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes du Gabon, Lin Mombo, a été désigné par ses pairs ambassadeur de l’UIT pour la diffusion des bonnes pratiques de régulation dans le monde et notamment dans les pays membres de l’UIT.

1306-29771-le-gabonais-lin-mombo-designe-par-l-uit-pour-promouvoir-les-bonnes-pratiques-de-regulation-dans-le-monde_LC’est Brahima Sanou, le directeur du Développement des télécommunications de l’UIT qui lui a remis cette distinction ainsi que la cravate bleue de l’UIT.  D’après M. Sanou, Lin Mombo est désormais le porte flambeau des bonnes pratiques de régulation dans le monde. Il se doit ainsi de parcourir le monde pour vulgariser ces pratiques prises de commun accord avec les régulateurs. Une décision approuvée par l’ensemble des régulateurs télécoms du monde qui ont à la même occasion attribué le trophée de l’UIT au président de l’Arcep pour la bonne organisation du GSR 2015. Et comme pour résumer ces bonnes pratiques, mais aussi comme recommandation aux régulateurs, Brahima Sanou a invité les participants à travailler ensemble avec tout l’écosystème des TIC et télécommunications. « Il s’agit de transformer les défis en opportunités. Il faut que nous travaillions tous ensemble. Soit nous gagnons tous ensemble, soit nous perdons tous ensemble », a-t-il insisté.

Au cours de la cérémonie de clôture du GSR 15 où Lin Mombo a reçu cette double distinction, il a remercié ses pairs, s’est dit honoré par cette distinction et a promis de remettre le trophée à lui attribué au président de la République, Ali Bongo, qu’il a remercié à l’occasion d’avoir accepté de placer le GSR 15 sous son haut patronage.

Les régulateurs télécoms des pays membres de l’UIT se sont en effet réunis à Libreville au Gabon du 09 au 11 juin 2015 pour partager les meilleures pratiques de régulation et discuter avec les opérateurs et acteurs du secteur des problématiques de l’heure. Parmi les sujets abordés cette année figuraient « l’argent sur mobile »,  « le monde nouveau des services financiers numériques », le « tout-Internet », « enjeux et perspectives, stratégies innovantes pour promouvoir l’inclusion numérique », la « cyberaccessibilité », la « taxation et économie numérique » ou encore, l’interopérabilité dans l’écosystème numérique. Le thème général Symposium mondial des régulateurs était : «Attention à la fracture numérique ! Mesures d’incitation réglementaires visant à concrétiser le potentiel du numériques. » Et c’est le président de l’Arcep, par ailleurs président du GSR 2015 qui a organisé de commun accord avec l’UIT.

Source : Agence Ecofin

Article sélectionné par GE.THORIN / LillyBelle