Étiquettes

, , , , , , , , , ,

ActixOne lorqu’il est utilisé avec les données Calltrace offre des possibilités d’identifier et comprendre des phénomènes complexes dans un réseau.

Dans cet article, nous présenterons les possibilités offertes par la géolocalisation de trafic.

Un des atouts principal d’A1 est sa capacité à géolocaliser les informations contenues dans les Calltraces.

Sans titreDans notre cas, l’outil est capable de générer les cartes de chaleur (heat map en anglais) du trafic réseau. A l’heure actuelle, seuls les compteurs OSS fournissent des informations relatives au trafic mais ces valeurs sont au niveau de la cellule.
C’est donc l’ingénieur qui va estimer d’où peut provenir le trafic de la cellule en se basant sur la connaissance des lieux et sur l’empreinte théorique de la cellule.

A1 apporte une méthode bien plus précise et moins subjective pour voir d’où vient le trafic. A l’aide des cartes de trafics (qui sont basées sur les données réelles remontées par le réseau), les ingénieurs et l’équipe marketing pourront identifier et expliquer des phénomènes ponctuels (grâce à la génération de carte sur une période de temps).

Par conséquent, il sera possible de constater des phénomènes que personne n’aura anticipés et donc d’investir au mieux pour son réseau.

Article rédigé par B.BANNIER/LillyBelle