Mots-clefs

, , , , , ,

LillyBelle participait à cet événement à Addis Abeba . L’Ethiopie est un marché très prometteur même s’il est monopolistique.

L’opérateur historique éthiopien, Ethio Telecom, a officiellement démarré la commercialisation de son service 4G à Addis Abeba. Unique fournisseur de services télécoms dans le pays, la société télécom voudrait faire entrer la nation dans l’ère du très haut débit mobile pour la hisser au même niveau que ses voisins kényans et ougandais. Le réseau 4G d’Ethio Telecom a été conçu et déployé par l’équipementier télécom chinois ZTE.

2603-27629-ethio-telecom-a-officiellement-lance-la-commercialisation-de-la-4g_L

En Ethiopie, Ethio Telecom est le seul opérateur télécom du pays. Le gouvernement a toujours refusé d’ouvrir son marché à la concurrence internationale et même nationale, malgré les conseils de plusieurs organisations comme l’Union Internationale des Télécommunications. Cette dernière a toujours  essayé de faire convaincre les dirigeants du pays qu’une ouverture du marché à la concurrence aurait suscité son développement rapide à travers l’introduction, par les différents rivaux, des dernières technologies télécoms et de services innovants pour dominer le marché. Une course, selon l’UIT, qui aurait été pleinement bénéfique aux consommateurs qui auraient eu plus de choix et auraient pu jouir du très haut débit depuis longtemps.

Le pays présente en effet l’une des plus faibles pénétrations des technologies de l’information et de la communication en Afrique. Pourtant en situation de monopole, Ethio Telecom n’a que près de 30 millions d’abonnés pour 96 millions d’habitants. Soit un taux de pénétration du mobile de 33%. Le nombre d’internautes est également en dessous de la moyenne africaine. La 4G que l’opérateur historique vient de lancer améliorera l’expérience d’une minorité mais ne devrait pas avoir grande incidence sur la faible pénétration du numérique dans la population.

Source : http://www.agenceecofin.com/

Sélectionné par GE THORIN / LillyBelle