Mots-clefs

, , , , ,

Le premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn a rencontré le ministre sud coréen des affaires intérieures Chong Jong-sup le 19 Mars 2015.

Durant leur échange, Hailemariam Desalegn a formulé au ministre Sud-coréen la volonté de l’Ethiopie de collaborer avec la Corée du Sud dans le développement industriel, surtout dans le domaine des Sciences et des Technologies de l’Information et de la Communication.

2003-27487-l-ethiopie-fait-les-yeux-doux-a-la-coree-du-sud-pour-une-cooperation-dans-les-tic_L

Chong Jong-sup a rassuré le chef du gouvernement éthiopien sur la disponibilité de son pays à partager son expérience, les meilleures pratiques et l’expertise acquises dans les TIC avec l’Ethiopie. Très avancée dans les technologies de l’information et de la communication, la Corée du Sud fait partie des pays où les cités intelligentes, l’accès au haut débit et la gouvernance numérique sont une réalité. Le pays, toujours à la pointe de la technologie, mène déjà la recherche sur la 5G, futur norme des télécommunications ultra haut-débit sur mobile. Des atouts qui maintiennent la Corée du Sud dans le lot de tête du classement de l’Union internationale des télécommunications (UTI) relatif à l’indice de développement par les TIC.

L’Ethiopie veut s’appuyer sur ce dynamisme et cette technicité de la Corée du Sud pour devenir, lui aussi un pays à l’industrie TIC dynamique et à l’économie florissante. Mais pour que ce rêve se réalise, il faut déjà une acquisition des connaissances et un encadrement. C’est ce vers quoi voudrait tendre la collaboration avec la Corée du Sud.

Source : http://www.agenceecofin.com/

Sélectionné par G.THORIN