Étiquettes

, , , , , ,

LillyBelle se positionne avec une offre solution (outils et service) qui accompagne les opérateurs souhaitant se différencier par la Qualité de Service offerte. L’un des gros challenges de tous les opérateurs agissant sur des marchés très concurrentiels est de pouvoir protéger leur marge pour pouvoir continuer à investir. La Qualité de Service est un moyen permettant de fidéliser des clients et de se différencier de ses concurrents.

1102769_orange-va-proposer-une-nouvelle-box-internet-en-2016-web-tete-0204230670341_660x352p

L’opérateur télécoms présente son plan stratégique à cinq ans, baptisé « Essentiels 2020 ». L’accent sera mis sur la fibre et une nouvelle box sera présentée en octobre prochain. Les premiers mégastores seront ouverts en France l’an prochain.

Orange va multiplier par trois ses investissements dans la fibre d’ici à 2020 en France, a affirmé ce mardi matin Stéphane Richard. Avec pour objectif de faire en sorte que 20 millions de logements soient raccordés en 2022, contre 3,6 millions à fin 2014. En 2018, quelques 12 millions de logements devraient être raccordables.

CASSE4KWcAAdals

 

Le patron de l’opérateur télécoms, qui présentait mardi matin son nouveau plan stratégique à cinq ans, baptisé « Essentiels 2020 » (et qui succède à celui baptisé « Conquêtes 2015 »), a également précisé pour l’occasion que l’entreprise investira plus de 15 milliards d’euros dans ses réseaux, d’ici à 2018, dont 4,5 milliards dans la fibre optique (FTTH pour les spécialistes du secteur).

Il a également annoncé une nouvelle box qui sera présentée en Octobre prochain ainsi qu’un TVstick qui permettra de retrouver la TV d’Orange chez soi. « Nous sortirons une nouvelle box l’année prochaine« , a-t-il déclaré sans donner d’indication sur les spécifications du nouvel appareil. « J’aurais le plaisir de vous la présenter en fin d’année lors de la prochaine édition du show Hello« , a-t-il ajouté.

CASUKIIW4AAI4_M

4G : une couverture supérieure à 95% en 2018

En Europe, Orange affiche l’ambition de disposer d’une couverture 4G supérieure à 95% en 2018.
En France, Orange lancera la Voix sur Wi-fi en 2015 (permettant une meilleure couverture à l’intérieur des bâtiments) et un projet « ma ville sans coupure » visant à la quasi-disparition des coupures d’appels dans les agglomérations.
Orange promet également qu’en 2018 il y aura 100% de couverture 4G dans les TGV et la 3G/4G dans tous les métros et les principales autoroutes.
En Afrique et au Moyen-Orient, Orange lancera la 4G dans 7 pays en 2015 et dans la majorité des pays de la zone d’ici à 2018.

Objets connectés et services financiers

Pour les cinq prochaines années à venir, l’opérateur veut donner la priorité, outre l’amélioration des réseaux, à deux nouveaux marchés sur lesquels il estime avoir une carte à jouer : les objets connectés et les services financiers. Une banque mobile sera ainsi lancée en France et en Espagne d’ici 2018.

L’opérateur, qui dit vouloir faire de « l’expérience client » la pierre angulaire de sa stratégie, se donne ainsi pour objectif de réaliser plus d’un milliard d’euros de revenus grâce à ces nouveaux relais de croissance.

Retrouver la croissance

Il s’agit, affirme Stéphane Richard, d’offrir à chaque client « une expérience incomparable  (…) Cette approche centrée sur les attentes de nos clients et la qualité de l’expérience Orange nous permettra de nous différencier et de retrouver la croissance». De fait, l’entreprise espère retrouver la croissance avec un chiffre d’affaires et un excédent brut d’exploitation (Ebitda) supérieurs à ceux réalisés en 2014. Le chiffre d’affaires de l’opérateur télécoms n’a cessé de reculer depuis 2011, et le directeur financier de l’entreprise, Ramon Fernandez ne voit pas d’embellie pour tout de suite, un point bas en termes de chiffre d’affaires étant anticipé en 2016.

Recrutements en 2015 et 2016

Pour accompagner sa croissance et le développement de ses services à la clientèle, Orange devrait embaucher 3.800 personnes dans les deux ans à venir. « En 2015 et 2016, nous recruterons 1.900 personnes chaque année », a en effet déclaré le directeur financier du groupe, Ramon Fernandez.

« En 2018 nous voulons dépasser le milliard de chiffre d’affaires dans les nouveaux services » a notamment préciser Stéphane Richard. Tandis que le directeur financier du groupe a précisé par la suite que sur ce montant, 600 millions d’euros seront imputables aux objets connectés et aux services. Et 400 millions pour les services financiers mobiles. De son côté, l’excédent brut d’exploitation devrait de son côté connaître un point bas en 2015 (compris entre 11,9 et 12,1 milliards d’euros).

Actionnariat salarié

Dans le cadre de son redressement, Orange souhaite aussi renforcer son actionnariat salarié. Alors qu’actuellement, près de 80% des salariés sont actionnaires du groupe et détiennent 5,22% du capital, Stéphane Richard a indiqué que l’ambition d’Orange était de porter cette part à 10%.

Une ambition qui rejoint en fait celle mise en avant par l’Association de l’actionnariat salarié du groupe Orange (AASGO) qui, en février dernier, avait estimé que « ces résultats très encourageants doivent constituer l’occasion d’un nouvel élan dans le développement de l’actionnariat salarié pour qu’il représente 10% du capital d’Orange à l’horizon 2020« .

Faciliter la vie des clients

Dans le cadre de son plan stratégique, Orange souhaite améliorer la relation avec ses clients et dans ce cadre, Stéphane Richard a annoncé plusieurs innovations.
L’utilisation du « big data » devrait ainsi permettre ainsi aux chargés de clientèle de disposer de tout l’historique des clients lorsque ceux-ci se rendent en boutique.
De même, à partir de 2016, « il n’y aura qu’un seul numéro client« , a expliqué la patron d’Orange.

Source : lesechos.fr

Sélectionné par G.THORIN / LillyBelle