Mots-clefs

, ,

(Agence Ecofin) – Le 19 janvier 2014, Azouaou Mehmel, le président directeur général d’Algérie Telecom, a procédé, en présence de Zohra Derdouri, la ministre des Postes et des technologies de l’information et de la communication, à l’inauguration  de trois nouvelles agences commerciales d’Algérie Télécom (Actel) dans la wilaya d’Alger. Au cours de cette cérémonie, le patron de l’opérateur historique des télécommunications, a dressé un bref bilan de la première phase de déploiement de la 4G LTE dans le pays.

« Le bilan est très satisfaisant: on a déployé une solution pour 100 000 clients et on est déjà à plus de 86 000. Il y a une demande mais nous ne voulons pas surcharger le réseau pour qu’il n’y ait pas de problème de qualité par la suite (…) Nous ne misons pas uniquement sur le LTE. Pour nous, c’est une technologie d’accès à Internet complémentaire aux technologies filaires (fibres optique, ADSL) » a expliqué Azouaou Mehmel. Pour 2015, la deuxième phase du programme de généralisation d’accès à l’Internet fixe haut débit, lancé en 2014, débutera au cours du premier semestre 2015. Il s’agira de « densifier les accès LTE dans les zones où le réseau et la demande existent, et nous allons couvrir les zones non concernées jusque-là», a poursuivi Azouaou Mehmel.

Le Pdg d’Algerie Telecom fait le point sur la 1ère phase de déploiement de la 4G LTE et les perspectives

Pour ce qui est de la 4G mobile annoncée pour cette année, la ministre des PTIC a souligné qu’elle sera lancée avant la fin de l’année. Mais « on ira moins vite par rapport à la 3G. On va offrir ce service à ceux qui en ont besoin comme les populations des grandes agglomérations et les entreprises », a déclaré Zohra Derdouri.

Site de l’Agence Ecofin

Article sélectionné par GE. THORIN/ LillyBelle